La Neuvelle-Lès-Scey (70)

Dernière mise à jour de l'article : vendredi 2 août 2013

La commune de La Neuvelle-Les-Scey se situe dans le nord-ouest du département de la Haute-Saône à 22 km de la Ville Préfecture de Vesoul. La commune a supprimé l’emploi des phytosanitaires en 2010 et, dans le cadre du Projet Régional "Zéro Pesticides en Franche-Comté", s’est engagée dans la Charte début 2013 avec l’objectif d’obtenir le label de niveau-3, label qui lui a été officiellement remis le 1er juin 2015.

Département : 70 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : Moins de 500 hab. ;
Année d’engagement : 2013 ;
Niveau d’engagement : 3 ;
Niveau de labellisation :
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel :
Technique - préventif :
Autres techniques :
Outils de communication :


Descriptif et Enjeux

Nichée au creux d’une colline boisée surnommée "Le Paradis", la commune consciente de la nécessité de réduire au maximum les atteintes à l’environnement, n’utilise plus de produits phytosanitaires depuis l’année 2010 dans le cadre de l’entretien de ses espaces. Après quelques essais de différentes technique et notamment thermique, le désherbage se réalise actuellement de manière manuelle par une entreprise privée.
Elle concrétise aujourd’hui sa démarche en intégrant, en tant que commune volontaire, le projet "Zéro Pesticides en Franche-Comté" et en signant la Charte d’Entretien des Espaces Publics.
Cet engagement permet ainsi à la commune de bénéficier d’un accompagnement notamment technique, lui permettant de valider ou non les choix qu’elle a pu déjà faire et surtout d’aller plus loin dans la démarche.

Objectif de l’engagement

Confirmer la suppression de l’emploi des phytosanitaires tout en optimisant les interventions. Atteinte des engagements du niveau 3 de la Charte d’Entretien des Espaces Publics.

La labellisation a eu lieu le 1er juin 2015 (crédit photographique : Ascomade) FrançoisRICHARD - Maire de la Neuvelle-Les-Scey, et Marie-Guite Dufay - Présidente de la Région Franche-Comté

Retour d’expérience

L’utilisation d’un brûleur thermique par le prestataire n’ayant pas été convaincante, par rapport au temps nécessaire aux interventions, la solution du recours au désherbage manuel est aujourd’hui appliquée. Des retours sont attendus sur la mise en œuvre de techniques préventives (balayage, végétalisation et réfection) afin de réduire le désherbage manuel, et pourquoi pas la reprise du désherbage thermique sur de petites surfaces.