Audincourt (25)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 2 mars 2016

La commune d’Audincourt se situe dans le département du Doubs et constitue avec la ville limitrophe de Montbéliard, le noyau de l’agglomération du Pays de Montbéliard. Elle s’est engagée dans la charte d’entretien des espaces publics et est labellisée de niveau-3 depuis le 29 février 2016.

Département : 25 ;
Type de structure :
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : de 5000 à 20000 hab. ;
Année d’engagement : 2015 ;
Niveau d’engagement : 3 ;
Niveau de labellisation : 3 ;
Technique - désherbage thermique : Gaz ;
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ; Débroussailleuse à fil ; Débroussailleuse à lames réciproques ;
Technique - préventif : Paillage / Bâchage ;
Autres techniques :
Outils de communication :


Descriptif et Enjeux

La commune d’Audincourt a engagé depuis plusieurs années une démarche de réduction de l’emploi des phytosanitaires, avec une suppression effective de ces produits depuis la campagne 2014 d’entretien. Dans ce cadre elle s’est engagée au niveau-3 de la charte d’entretien des espaces publics début 2015 et a obtenu le label début de l’année 2016.

Objectif de l’engagement

Cet engagement a conduit à la ville à mettre en oeuvre un plan de gestion différenciée visant à pérenniser l’existant, mais surtout à développer les alternatives au désherbage chimique dans l’objectif d’optimiser les interventions et les moyens humains. Il vise également à communiquer auprès de la population et à valoriser la démarche.

Retour d’expérience

L’entretien en zéro phytosanitaire conduit actuellement la ville d’Audincourt à mettre en œuvre différentes techniques de désherbage :

  • désherbage manuel, mécanique (débroussailleuse) et thermique de la voirie et des cimetières,
  • - binage et paillages des massifs,
  • balayage de l’ensemble de la voirie de la commune

L’accompagnement technique de la FREDON FC a permis entre autre :

  • de définir une gestion différenciée des espaces verts (classe de priorité) en lien avec l’exigence d’entretien et les moyens humains.
  • d’établir une feuille de route pour optimiser la gestion en zéro phytosanitaire de l’ensemble de ces espaces.