Nans-Sous-Sainte-Anne (25)

Dernière mise à jour de l'article : mardi 6 août 2013

La commune de Nans-Sous-Sainte-Anne est située dans le département du Doubs en limite du département du Jura, nichée au fond d’un cirque dans lequel se trouvent les sources du Lison. La commune a signé la Charte début 2013, dans le cadre du Projet Régional "Zéro Pesticides en Franche-Comté", et est labellisée de niveau 3.

Département : 25 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : Moins de 500 hab. ;
Année d’engagement : 2013 ;
Niveau d’engagement : 3 ;
Niveau de labellisation : 3 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ; Débroussailleuse à fil ;
Technique - préventif :
Autres techniques :
Outils de communication : Bulletin municipal ; Plaquette, affiche... ;


Le village est niché dans une reculée jurassienne caractéristique, on y trouve la résurgence d’un des réseaux spéléologique les plus vastes de France. La commune est traversée par un ruisseau le Verneau qui se jette dans le Lison qui traverse lui-même la commune dans un axe nord-sud. La commune est d’ailleurs membre du Syndicat Mixte de la Loue, organisme qui a pour vocation initiale de réaliser des études et des travaux pour améliorer la qualité du cours d’eau et de ses ruisseaux. Ce dernier a assuré de 2004 à 2011 l’animation et la coordination du contrat de rivière Loue et encore aujourd’hui la démarche Natura2000 pour les vallées Loue et Lison. La gestion des problématiques phytosanitaires est donc un enjeu majeur sur ce territoire.

La prise en compte de l’impact de ses pratiques phytosanitaires pour l’entretien des espaces publics par la commune de Nans-Sous-Sainte-Anne a conduit celle-ci à intégrer le projet "Zéro Pesticides en Franche-Comté" et à s’engager dans la Charte d’Entretien des Espaces Publics, lui permet ainsi de bénéficier d’un accompagnement notamment technique dans la sécurisation et la réduction de l’emploi des phytosanitaires.

Objectif de l’engagement

Réduire au maximum l’emploi des phytosanitaires et de manière sécurisée, dans le respect les engagements du niveau 2 de la charte d’entretien des espaces publics, avec un objectif à terme de les supprimer. Ce qui a été atteint dès l’année 2015, qui a conduit la commune à obtenir le label de niveau 3.