Aumale (76)

Dernière mise à jour de l'article : mercredi 14 novembre 2018

Aumale est une commune de Seine-Maritime, située au Nord-Est du département dans le canton de Gournay-en-Bray.
La municipalité s’est engagée au niveau 1 de la Charte d’Entretien des Espaces Publics en décembre 2016. Elle a atteint directement le niveau 2 de la Charte en 2018 avec la mise en place d’un plan de gestion différenciée rédigé en interne.

Département : 76 ;
Type de structure : Mairie ;
Taille de la commune : de 5 à 10 km² ;
Nombre d’habitants : de 2000 à 5000 hab. ;
Année d’engagement : 2016 ;
Niveau d’engagement : 1 ;
Niveau de labellisation : 2 ;
Technique - désherbage thermique :
Technique - désherbage mécanique ou manuel : Balayage ; Binette et arrachage manuel ;
Technique - préventif : Enherbement volontaire de surfaces minérales ; Jachère fleurie ; Plantes couvre-sol ; Réfection des joints ;
Autres techniques :
Outils de communication : Article de presse ; Bulletin municipal ; Panneaux ;


Enjeux

Un captage d’eau potable et ses périmètres de protection, est présent sur la ville d’Aumale. La ville est également traversée par la Bresle et plusieurs de ses bras.
En outre, de nombreux autres points d’eau existent à Aumale (plusieurs étangs, puits…).

Les services techniques de la ville d’Aumale ont à leur charge de nombreux espaces verts et 32 Km de voiries (avec de nombreux espaces pavés : fil d’eau, place, parvis et trottoirs).

Objectif de l’engagement

Aucun témoignage pour le moment.

Retour d’expérience

La municipalité d’Aumale a investi depuis plusieurs années dans du matériel alternatif comme une balayeuse de voirie tractée et des binettes de désherbage pour la voirie.
La solution thermique n’a pas été retenue pour le désherbage des surfaces minérales.

A la suite du plan de gestion différenciée, la commune a opéré à plusieurs changements dans l’entretien des sites :
- La gestion différenciée avec fauche sur certains secteurs a permis de réduire les heures de tontes annuelles. De même, les fauches des talus ont été réduites de 3 à 1 passages sans que cela n’affecte le matériel ou l’esthétique de la ville.
- La hauteur de tonte sur les terrains de sports a permis une réduction des volumes de déchets de tonte.
- La végétalisation spontanée de certains trottoirs perméables n’a pas posé de problème aux riverains.
- La mise en place de campagnes de rejointement sur la voirie pour faciliter l’entretien.
- Un espace vert à proximité de la résidence pour personnes âgées a été clôturé pour du pâturage par des daims.

Enfin, la commune a mis en place de nombreux moyens de communication :
- Affichage des nouvelles alternatives au désherbage mises en place sur la commune dans le journal municipal "J’aime Aumale"
- Panneaux de communication mise en place sur les sites de fauche
- Article de presse via "le Réveil".