Signataires de la Charte en France : 920


Toutes les chartes en France

Mayotte

Mayotte

Mayotte

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Guadeloupe

Martinique

Réunion

Guadeloupe

Alsace

Corse

Corse

Ile-de-France

Haute-Normandie

Nord-Pas-de-Calais

Franche-Comté

Limousin

Basse-Normandie

Picardie

Lorraine

Champagne-Ardenne

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Poitou-Charentes

Auvergne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Bretagne

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bourgogne

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Pays-de-la-Loire

Centre

Aquitaine

Aquitaine

Aquitaine

Rhône-Alpes

Rhône-Alpes

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées

Trouvez des communes impliquées dans la Charte


Un outil d’aide à la décision pour les communes
lundi 21 mai 2012

Pour répondre à la demande sociale relative à la protection de la santé et de l’environnement conduisant à un cadre réglementaire de plus en plus stricte et la mise en place du plan Ecophyto visant à réduire les consommations de produits pesticides, les professionnels de l’entretien des espaces non agricoles doivent avoir recours à de nouvelles pratiques pour limiter dans certains lieux de nos villes et villages le développement de la végétation spontanée.

Un outil développé par la FREDON Bretagne (réseau des FREDON)

PNG - 169.7 ko
Aperçu de l’outil : vue des classements par technique

Cet outil d’aide à la décision est à destination des élus et gestionnaires d’espaces urbanisés. Il leur permettra de choisir des techniques curatives alternatives au désherbage chimique les mieux adaptées à vos besoins et aux contraintes des lieux. Pour cela, onze techniques curatives alternatives au désherbage chimique ont été testées.

Accéder à l’outil, sur le site de la FREDON Bretagne.

Un outil "pratique" pour les communes signataires d’une Charte de désherbage, dans le but de réduire l’utilisation des produits phytodsantaires !

Cette démarche s’intègre dans un plan global de désherbage communal. Les techniques alternatives curatives arrivent en effet en dernier recours selon la méthode de conseil de la FREDON. Après avoir fait l’évaluation des risques de transfert des pesticides dans l’eau et les milieux aquatiques, le conseil s’oriente vers :

  1. L’acceptation sociale : vivre avec la végétation spontanée.
  2. Eviter la pousse de la végétation spontanée à l’aide de techniques préventives.
  3. Eradiquer la végétation avec les techniques curatives alternatives.